Archive for the ‘ecorpStim in the press’ Category

ecorpStim dans Le Canard Echaîné

Posted by

Le Canard Echaîné rapporte que « le Ministre du Redressement veut produire un rapport, encore secret, qui fait la promotion d’une technologie +propre+ » pour l’extraction des hydrocarbures non conventionnels : la stimulation au propane non inflammable.

Montebourg se shoote au gaz de schiste écolo
Article de Jean-Michel Thénard dans Le Canard Echaîné – Publié le 29 janvier 2014

Rapport de l’OPECST : la stimulation au propane non inflammable reconnue comme une technique alternative prometteuse

Posted by

ecorpStim salue les conclusions du rapport final de l’OPECST* qui considère la stimulation au propane comme une réelle alternative à la fracturation hydraulique pour l’extraction des gaz et huiles de schiste.

L’OPECST a rendu aujourd’hui son rapport sur « Les techniques alternatives à la fracturation hydraulique pour l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels », fruit d’un an d’études, d’auditions et de déplacements sur le terrain y compris à l’étranger. Contrairement à une idée répandue, les rapporteurs constatent que « les technologies alternatives sont plus développées qu’on ne le croit actuellement en France », à commencer par la stimulation au propane, qu’ils identifient comme une « alternative opérationnelle et prometteuse ».

Développée par ecorpStim, la stimulation au propane pur (PPS) est aujourd’hui la seule technique déjà opérationnelle pour extraire des gaz et huiles de schiste sans eau et sans additifs chimiques. L’impact environnemental du processus d’extraction est ainsi considérablement réduit.

L’OPECST souligne par ailleurs les bénéfices apportés par l’évolution technologique proposée par ecorpStim, avec la technique de stimulation au propane non-inflammable (NFP), qui « supprime à 100% les risques industriels liés à l’utilisation de propane traditionnel ». Innovation majeure de l’année 2013, l’utilisation de cette forme fluorée de propane garantit en effet la sécurité des opérations aussi bien pendant les phases de stimulation que de stockage et de transport. Enfin, les plateformes de forage sur lesquelles la technologie NFP est utilisée ne font pas l’objet d’un classification SEVESO.

* Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Techniques

La fracturation sans eau parmi les 25 innovations de l’année du Magazine TIME

Posted by

Dans ses « 25 Meilleures Inventions de l’Année 2013 », le magazine TIME reconnaît la fracturation au gaz de pétrole liquéfié (GPL) comme une technologie susceptible de révolutionner l’extraction des hydrocarbures non conventionnels, sans utiliser une seule goutte d’eau. TIME met en avant l’utilisation de propane liquide gélifié plutôt que de l’eau pour fracturer la roche au Canada. « Le gel s’évapore sous terre, éliminant le risque de contamination. Les industriels de l’énergie économisent de l’argent, et les verts économisent leur salive. »

Les 25 Meilleures Inventions de l’Année 2013 – La Fracturation sans eau
TIME magazine – Publié le 14 novembre 2013.

Le Monde: « La fracturation au propane, une alternative intéressante à la fracturation hydraulique »

Posted by

François Kalaydjian, expert des hydrocarbures non conventionnels à l’Institut Français du Pétrole – Energies Nouvelles (IFP-EN), répond aux questions du Monde sur l’extraction du gaz de schiste avec la stimulation propane.

« La fracturation au propane, une alternative intéressante à la fracturation hydraulique »
Interview par Thomas Diego Badia, Le Monde – Publié le 27 août 2013

France : Sondage IFOP pour ecorpStim

Posted by

Gaz de schiste : 80 % des français déclarant connaître le sujet favorables à l’expérimentation d’une technologie alternative à la fracturation hydraulique

Alors que le débat sur la transition énergétique bat son plein et que les polémiques autour de l’extraction du gaz de schiste restent vives, un nouveau sondage IFOP révèle que 80 % des personnes interrogées seraient favorables à l’expérimentation d’une technologie alternative à la fracturation hydraulique qui ne nécessiterait ni eau ni produits chimiques.

Mené par l’IFOP, commandé par la société ecorpStim, ce nouveau sondage sur « les Français et le gaz de schiste » montre notamment que le niveau de connaissance sur le dossier gaz de schiste a sensiblement progressé par rapport à une précédente enquête réalisée en septembre 2012 par l’IFOP. Pas moins de 53 % des Français déclarent ainsi avoir déjà entendu parler du gaz de schiste et savoir de quoi il s’agit (cette proportion était de 44% en 2012).

Le regard porté par l’opinion publique sur le gaz de schiste a également évolué depuis quelques mois. Si les nuisances environnementales liées à la fracturation hydraulique sont toujours évoquées, les retombées positives d’une exploitation du gaz de schiste apparaissent mieux identifiées : 71% estiment que cela permettrait de créer de nombreux emplois et 59% que cela permettrait de limiter la hausse du prix du gaz payé par le consommateur.

Dans un contexte où une part croissante de Français adhèrent à l’idée que l’exploitation du gaz de schiste pourrait s’accompagner de retombées économiques positives, 80 % des personnes déclarant connaître le sujet, seraient favorables à l’expérimentation d’une technologie alternative qui ne nécessiterait ni eau ni produits chimiques. Aux yeux de cette très large majorité de personnes interrogés, cette solution permettrait de bénéficier des avantages sans pâtir des nuisances environnementales.

La société ecorpStim (eCORP Stimulation Technologies, LLC) a été créée en 2012 pour proposer, notamment aux pays européens et aux pays qui disposent de faibles ressources en eau, des technologies alternatives à la fracturation hydraulique, à base de propane pur et sans utilisation de produits chimiques.
La technologie de stimulation au propane pur est la première technologie propre opérationnelle permettant d’extraire du gaz de schiste avec un très faible impact sur l’environnement.

ecorpStim a procédé à sa première opération de stimulation propane pur dans le bassin d’Eagle Ford aux Etats Unis. Cette expérimentation terrain s’inscrit dans la série d’efforts d’ecorpStim pour faire avancer l’exploitation du gaz de schiste de manière durable et avec un impact minimal sur l’environnement.

Méthodologie du sondage
Etude réalisée pour : ecorpStim
Echantillon : Echantillon de 1508 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l’interviewé) après stratification par région et catégorie d’agglomération.
Mode de recueil : Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing).
Dates de terrain : Du 28 février au 1er mars 2013

Science et Avenir: « Le propane, une alternative à la fracturation hydraulique ? »

Posted by

La question est évoquée dans une étude préalable de l’OPECST (un organisme réunissant élus de l’Assemblée Nationale et du Sénat) qui relance la question de l’exploitable du gaz de schiste en France.

La fracturation au propane, une alternative à la fracturation hydraulique ?
Article dans Science et Avenir – Publié le 31 janvier 2013

Go to top